Rions un peu avec… L’énième groupuscule de la droite étudiante

Alors, quoi de neuf sous le soleil languedocien?

Eh bien comme nous l’avions noté il y a déjà quelque temps, ce n’est pas la joie chez nos fachos locaux… Entre les grandes annonces jamais suivies de faits de la ligue, les pitreries des métaleux, “génération identitaire” trainée péniblement par son seul membre actif et le désengagement de plus en plus marqué des nazillons et des cathos tradis, ça déprime sec.

Reste l’extrême droite étudiante cependant, qui n’a rien trouvé de mieux que de lancer un nouveau groupe-rassembleur-mais-pas-trop à durée de vie limitée, dont nous n’aurions probablement jamais entendu parler si nous n’avions pas été prévenus de la réunion de création 😉  Ces gens prennent vraiment leurs amis pour des cons, puisqu’après avoir assuré pendant des années que l’UNI n’avait aucun lien avec l’extrême droite et que les identitaires n’avaient aucun lien avec l’UMP, les “déçus” se retrouvent dans la même structure.

Voici donc la cocarde, qui “se conçoit comme un mouvement de jeunesse patriote, souverainiste et gaulliste qui veut promouvoir l’unité et le rassemblement des Droites nationales.”

Rien que ça! Le général doit se retourner dans sa tombe…

Réunion de création. Tremblez gauchistes!

Réunion de création. Tremblez gauchistes!

On reconnait sur la photo, hormis les habituels rigolos de l’UNI comme François du Lac, en vert Jordi Vives Carceller (Ligue du Midi), et au milieu Joey Kadyrov (nazi de Clermont proche du MAS avec une sévère crampe au bras droit), et sur l’autre photo François Boudet également de la Ligue du Midi. Là encore, toutes les photos sont publiques, et les infos trouvables en 5 minutes chrono. Des nazis, des fachos identitaires, et des libéraux gaullistes: pour ceux qui pensaient que les droites se divisaient entre guerriers bas du front et intellectuels fragiles, la cocarde semble parvenir à être à la fois limitée au niveau de la réflexion et bien bourgeoise.

Nous attendons les textes politiques pour concilier tout ça… Des heures de rire en perspective.

L'équipe des gagnants. On sent la dureté de la condition ouvrière et l'opposition au système là! Non?

L’équipe des gagnants. On sent la dureté de la condition ouvrière et l’opposition au système là! Non?

One thought on “Rions un peu avec… L’énième groupuscule de la droite étudiante

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s