5 décembre 2017: comment descendre plus bas?

Ce mardi 5 décembre, la Ligue du Midi prévoyait un grand rassemblement populaire devant le Tribunal de Grande Instance de Montpellier, à côté du parc du Peyrou, pour soutenir ses deux dirigeants passant en procès après avoir “courageusement” vandalisé une association d’aide aux mineurs isolés.

L’évènement avait été partagé plus de 700 fois, on pouvait donc s’attendre à une masse de “patriotes” venus défendre ces deux collabos.

Il n’en a rien été…

Les pouilleux

Un contre-rassemblement antifa a rassemblé sans peine 150 personnes devant le tribunal, avec musique et banderoles, devant le tribunal, et cela malgré un important dispositif policier (gardes mobiles, flics, gendarmes…) qui tentait de bloquer le rassemblement dans une rue adjacente. Les fafs ne sont donc arrivés que plus d’une heure après, lorsqu’une escorte leur a été fournie, à cause du rassemblement!

A noter que, fidèles à leur habitude, les fafs inventèrent ensuite un mytho: les antifascistes auraient voulu les empêcher d’entrer dans le tribunal! Comment? Pourquoi? Mystère… Décidément, la mythomanie est pathologique à droite.

Le retour des pouilleux

Les fafs ont purement et simplement annulé leur rassemblement (en même temps, moins de dix croulants s’étaient pointées: si on ajoute la quinzaine de militants de la “ligue” entrés dans le tribunal avec le soutien de la Préfecture, on arrive à un rassemblement de 25 personnes! Fou rire garanti au prochain “grand rassemblement” identitaire).

Qui plus est, à part la famille Roudier au complet – dont Martial, qui sait virilement honorer toutes les traditions grecques, vraiment toutes – et les militants identitaires connus (Jordi Vives, Michel Bretrand et quelques autres, les jeunes ayant fait faux bond), les rares soutiens venus craignaient plus la canicule que les “rouges”…

 

 

La jeunesse au pouvoir!

 

“Wallah c’est pas moi” – Richard R.

Montpellier reste antifa, et la demande des Roudier d’avoir une escorte de police pour arriver au tribunal le confirme. Un occitan est si vite arrivé! 😉

 

PS: bien sûr, la justice complice a proposé des peines dérisoires, surtout au vu des condamnations subies par les acteurs du mouvement social… Qui s’en étonnera?

Bye bye! Fuck the right 🙂

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s