Action (très) Fragile, à manipuler avec précaution

La dernière lubbie des fascistes locaux sembles être le royalisme, une impasse historique dont la popularité à l’extrême droite ne peut que réjouire toute personne normalement constituée. Il est en effet plutôt agréable de voir des droitards faire maladroitement la promotion du roi de France…

A Montpellier, après l’échec de la “ligue des dhimmis” condamnée à se vautrer dans sa crasse et la déchéance de Génération identitaire restant planquée dans les caves de la ville (littéralement, le bar Le Montpel s’en souvenant encore), c’est l’Action française qui incarne le renouveau du nationalisme local… Pour le plus grand bonheur des antifas montpeliérains.

Quelques montpeliérains curieux passèrent donc voir ces jeunes fafs peu avant leur hommage à Jeanne d’Arc annuel (courageusement organisé un dimanche matin, sans lieu ni horaire public, au cas où). Malgré quelques claques, l’élite nationaliste resta prostrée au fond d’un bar…

Rebelote la semaine suivante. Une quinzaine de membres et sympathisants de l’Action française revenant d’un collage nocturne pensait pouvoir trouver un peu de réconfort dans le bar Le Charlies. Cette équipe, incluant quelques sans amis du nationalisme tels Florian Lelong (qui n’a pas encore compris que faire du vélo en costard n’était pas une idée de génie), Nicolas Duret ou Ongwé Le Guen (dont la mère doit avoit quelques regrets), était décidément très bavarde sur les réseaux sociaux.

Voilà ce que disaient ces attardés :

Bouillants !

Petit problème : la rue, ce n’est pas facebook.

Un petit groupe de montpeliérains proposa donc gentiment aux “fafs” de sortir s’expliquer. Refus et bafouillements divers. Suivis d’une fuite accompagnée de quelques claques. Même en nombre supérieur, l’AF locale s’est avérée être une belle bande de pleureuse. Heureusement pour la santé de ces baltringues, les montpeliérains ne frappent pas les lapins… Leur honneur par contre reste introuvable.

Le lendemain matin, leurs collègues de Génération identitaire n’ont rien trouvé de mieux… Que de se faire chasser par des commerçants du centre ville, lors d’un de leurs “happenings” racistes!

Que demander de mieux ?

Montpellier terre hostile, les fafs (encore une fois) en déroute !

 

 

Advertisements

One thought on “Action (très) Fragile, à manipuler avec précaution

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s